Le colonel arnaud beltrame, un sacrifice entre libre arbitre et destinee...
 
 
 
 
 
 
 
LE COLONEL ARNAUD BELTRAME, UN SACRIFICE ENTRE LIBRE ARBITRE ET DESTINEE
 
La France entière a tressailli d’émotion en ce 23 mars où l’on apprenait l’attentat de Trèbes, près de Carcassonne. Un attentat qui avait fait quatre victimes, dont l’une, un gendarme de l’Aude nommé Arnaud Beltrame, avait pris la place d’un otage. Mortel et sublime sacrifice... Qui était donc ce Colonel hors du commun ? Les astres pouvaient-il laisser prévoir sa fin funeste ? Dans quelle mesure ? Son geste d’une folle générosité était-il inscrit dans le ciel ou le pur fruit d’un total libre arbitre ? Autant de questions qui interrogeaient l’Art royal des astres, piquant bien évidemment ma curiosité.
Né le 18 avril 1973, à 10h40 à Étampes, le colonel Beltrame, Bélier de la fin du signe (28°), avec un ascendant en Cancer (19°), celui-ci se trouvant en dissonance quasi exacte avec sa planète létale, à savoir Uranus, qui gouverne le secteur VIII de la Mort. Cet astre se trouve en outre dans le secteur IV de la Nation : mort en connexion avec la patrie. Mais surtout : dans ce secteur VIII de la Mort, on trouve Mars conjoint à Jupiter, Mars symbolisant la mort brutale et les armes à feu, Jupiter la mort glorieuse, publique, qui s’accomplit dans un geste de générosité. Le MC (Milieu du Ciel, destinée, honneurs) en Poissons (23°), signe d’idéal social, de dévouement, voire de sacrifice. Ledit MC, qui se trouve en dissonance avec le secteur de la Mort dans le thème natal, met l’accent sur le caractère très particulier et dramatique du décès ; ce même MC reçoit en ce mois de mars un trigone de Jupiter qui reflète l’immense popularité, les honneurs, les funérailles nationales qui suivront la mort de ce Bélier au courage exceptionnel. Mais, se demande-t-on, pourquoi maintenant ? À cela, plusieurs réponses :
Le jour même de l’attentat, le funeste carré Vénus/Pluton (mort des populations) se place très exactement sur l’Ascendant du colonel- ET sur la Lune en Cancer de la Vè république, symbolique de la nation, du peuple !.. Or, ledit Ascendant d’A.B. se trouve en dissonance exacte avec son Uranus natal qui régit le secteur VIII, la mort ! Une indication tragique qui se suffit à elle-même… De plus, et peut-être en priorité, Uranus dans le ciel arrive sur le Soleil natal du colonel, à la fin du Bélier (comme pour tous les Bélier nés un 18 avril, transit unique dans leur existence !). Or, et cela ne s’invente pas, ce même Soleil se trouve dans son ciel natal en exacte dissonance avec la Part de Fortune dans le secteur VII des ennemis. Comprenez : malchance par ces derniers ! Ajoutons à cela la présence de la Lune Noire dans le secteur VI de l’activité professionnelle, dans le ciel natal du natif, indiquant une fatalité dans l’exercice de son devoir. Last but not least, en ce jour fatidique du 23 mars 2018, son magnifique Neptune–magnifique, car exempt de toute dissonance–qui à la naissance se place dans le secteur V de l’épanouissement personnel, reflétant une aptitude au don de soi et au dévouement-, ce même Neptune, dis-je, reçoit alors la dissonance de Vénus, indiquant le sacrifice en faveur d’une femme !.. Bref, de tous ces influx, et avant tout de son thème natal, on peut conclure que c’était là son heure. Il paraît donc difficile de faire la part du libre arbitre spontané et celle du destin qui l’attendait en ce jour funeste. Il va de soi que ce déterminisme astral ne dévalorise en rien la sublime générosité du geste du colonel Beltrame, qui restera dans toutes nos mémoires comme un exemple de l’amour du prochain. Qu’il repose en paix…
 
Conditions générales de Vente | Contact | Aide
© 2003 E.T. Cie S.A.