3 août : une pleine lune peu propice aux amours, aux populations et aux femmes, dans un climat agité porteur d’actions/décisions audacieuses et pas forcément de bon aloi. ...
 
 
 
 
 
 
 
3 AOÛT : UNE PLEINE LUNE PEU PROPICE AUX AMOURS, AUX POPULATIONS ET AUX FEMMES, dans un climat agité porteur d’actions/décisions audacieuses et pas forcément de bon aloi.
 
C’est la conclusion que l’on peut tirer de l’analyse de la conjoncture de cette P.L estivale du 3 août, 17h59, dont les effets se répercuteront jusqu’à la Nouvelle Lune du 19 août prochain. Mais encore ? On dénombre trois aspects importants, tous dissonants : Située à 11° 46 Verseau/Lion, la Pleine Lune se trouve en dissonance à la fois avec Vénus, symbolique, comme on sait, de l’amour, des populations et de la gente féminine, mais aussi avec Uranus, facteur de déstabilisation et de changements abrupts (10° Taureau). D’où un climat favorisant les ruptures affectives, qui sera surtout sensible aux Taureau de début mai, Verseau de début février, Lion de début août, ainsi qu’aux Scorpion de début novembre- tous concernés par Uranus-, mais aussi aux Gémeaux, Sagittaire, Poissons et Vierge de la fin, touchés par Vénus, située dans le 3è décan Gémeaux (26°)… Deux autres aspects, peu sympathiques, viennent s’ajouter à cette tendance. Le carré Mars/Jupiter (19° Bélier/Capricorne) qui reflète les décisions brutales prises au pied levé, qui concerne surtout les Bélier du 9 avril, les Balance du 11 octobre, les Cancer du 10 juillet et les Capricorne du 10 janvier. N’oublions pas l’opposition Mercure/Saturne qui entrave la bonne marche des communications, freinant le relationnel, notamment pour les Cancer du 17 juillet, les Capricorne des 17-18 janvier, sans oublier les Bélier du 17 avril, ainsi que les Balance du 19 octobre, Bref, voilà une quinzaine estivale qui ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices ! D’autant que, vu la rétrogradation de Mars, presque toujours synonyme de conflits militaires, on peut s’attendre à des retombées assez explosives autour du 19 octobre où à la fois Jupiter et Mars se retrouveront au même point du ciel (les tensions géopolitiques se précisent !)… Par bonheur, en attendant et en arrière-plan, on continue de profiter du beau sextile Jupiter/Neptune, propice à l’empathie, à la bonne volonté, au partage qui, on peut l’espérer, mettra un peu de douceur dans ce monde de brutes.
 
Conditions générales de Vente | Contact | Aide
© 2003 E.T. Cie S.A.