En ce 11 octobre, la dissonance venus/mars aura le bras long… ...
 
 
 
 
 
 
 
EN CE 11 OCTOBRE, LA DISSONANCE VENUS/MARS AURA LE BRAS LONG…
 
Climat instable et agressif, belliqueux- comme depuis plusieurs jours – propice aux conflits, polémiques liées aux femmes et déclarations de guerre, hostile aux artistes (décès de Charles Aznavour, Montserrat Caballé, Venantino Venantini…). Il faut savoir que, vu la rétrogradation de Vénus, le climat actuel aura des répercussions jusque sur la mi- décembre, avec le retour de Vénus au même point du ciel. Une configuration qui touche notamment le début du second décan des signes fixes (Verseau de début février, Taureau de début mai, Lion de début août, Scorpion de début novembre). À bon entendeur… Restons zen !…

9.7.2018: POUR EMMANUEL MACRON, UN URANUS AMBIGU FAVORISE LES PROJETS INNOVANTS ET "EN MÊME TEMPS" L'ASTRE EST FAUTEUR DE TROUBLES ET DE COUPS DE THEÂTRE IMPREVUS. Si ce Sagittaire/ Capricorne, né le 21 décembre 1977 à 10h40 à Amiens, ne fait pas l’unanimité, il reste l’un des sujets préférés des dîners en ville. Mais qui se cache derrière Emmanuel Macron, alias Jupiter, notre président ? Le maître de l’Olympe, Jupiter, régit ce signe ; symbolique de son signe solaire, le Centaure est toujours en mouvement ou en voyage, ivre de liberté. Notre Jupiter national, un peu Dr. Jekyll et Mr. Hyde, fait les choses à sa manière (même aspect que chez feu François Mitterrand), partagé entre l’idéalisme du Sagittaire et le matérialisme/pragmatisme
– qui peut virer au cynisme – du Capricorne, consensuel jusqu’à l’opportunisme.
Emmanuel Macron est un ambitieux et un réaliste, bûcheur, pragmatique et organisé, tout à la fois instable et têtu de par sa Lune en
Taureau – autre signe de terre, en relation avec l’argent, la banque ou l’immobilier (Donald Trump a son milieu du ciel en Taureau).
Enfin, avec un Jupiter dissonant, il est exposé aux outrances et à la surestimation. Un nid de contradictions, en somme : l’alliage Taureau/Capricorne en signes de terre le rendant sensible à la tradition, aux origines – d’où une facette de conservateur – alors que dans tout Sagittaire sommeille un libertaire, un rebelle – l’autre facette du signe. A sa naissance, une grande popularité lui était promise et, avec sa Vénus sur le Saturne de la France, il peut être bénéfique pour le pays, tout au moins au niveau de l’économie. Mais un ciel natal étant complexe, notons les bémols: Notamment les dissonances en T entre Uranus/ Lune /Mars, responsables (surtout depuis décembre 2017 et jusqu’à la mi-août 2018) de faux- pas relationnels, notamment en politique étrangère et par rapport à la presse. En fait, on peut même parler d’une certaine malchance dans ce thème par blocages relationnels (Saturne carré Uranus). Cependant son Pluton (le pouvoir), en harmonie avec sa Part de Fortune (la chance) dans le secteur IV de la Nation et se plaçant sur le Soleil de la France en Balance, reflète parfaitement son éminente fonction dans notre pays.
Un pouvoir accru lui est promis vers ses 43 ans- autour de la prochaine présidentielle ?...

…ET QUELLES SONT SES PERSPECTIVES ASTRALES ?
Encore une fois, un Uranus ambigu joue depuis début mai en faveur de ses entreprises et projets, ainsi que de ses soutiens amicaux. Un aspect qui va perdurer jusqu’en mars 2019–et cela surtout dès novembre 2018. Durant cette période, Uranus jouant double jeu (carré à l’ascendant en même temps) les imprévus fâcheux continueront. Mais avec le soutien précieux de Neptune entre la mi-août 2018 et février 2019, sa notoriété est assurée. Cet influx sera précieux en août prochain, un mois riche en débordements et en complications relationnels, en choix malheureux, d’autre part- comme depuis début juillet notamment. Cependant, dès la fin décembre, Jupiter viendra à la rescousse de « Jupiter » en changeant de signe et en arrivant sur son Soleil. La fin janvier verra le président Macron plus populaire que jamais.
9.7.2018
 
Conditions générales de Vente | Contact | Aide
© 2003 E.T. Cie S.A.