20.5.22 elisabeth borne, une meneuse innovante, douee pour la communication, une mere fouettard en symbiose avec la vè republique, mais la roche tarpeienne est proche du capitole … ...
 
 
 
 
 
 
 
20.5.22 ELISABETH BORNE, UNE MENEUSE INNOVANTE, DOUEE POUR LA COMMUNICATION, UNE MERE FOUETTARD EN SYMBIOSE AVEC LA Vè REPUBLIQUE, MAIS LA ROCHE TARPEIENNE EST PROCHE DU CAPITOLE …
 
Il n’y a pas de hasard : Dans le ciel de cette battante Bélier/Ascendant Gémeaux, née le 18 avril 1961, à 9 heures à Paris, on trouve, entre autres, la conjonction de Pluton (le pouvoir) avec le nœud Nord (destinée), dans le secteur IV de la patrie, et en bon aspect (sextile) avec la conjonction Jupiter/NeptuneA symbolique de la Ve République. Un signe marquant du rôle éminent dans la conduite de la France qui attendait la native. Et la voilà nommée Premier Ministre… Avec ses trois planètes en Maison IX, secteur des projets et des amis, cette Bélier « techno » porte la marque d’une meneuse dynamique et innovante, portée à ouvrir des voies nouvelles. Et ce, plus encore grâce au MC (destinée) en Verseau, signe des réformateurs, du partage, du renouveau- et de l’amitié qui, certainement, joue un rôle important dans la personnalité et le parcours du personnage. Avec l’ascendant en Gémeaux, le Verseau est en outre le signe par excellence de la communication, domaine dans lequel EB est certainement très douée… Le Grand Bénéfique, alias Jupiter (5° Verseau) se trouve par ailleurs–on aurait pu le deviner–dans le secteur IX de la politique, en conjonction avec Saturne (29° Capricorne), la marque des bâtisseurs/ses. Une dissonance Soleil/Mars reflète une tendance à entreprendre ce qui la dépasse, le trigone Lune/Jupiter lui assurant une belle popularité, voire la célébrité. Cependant, sa dissonance Mars/Pluton est la marque d’une dure à cuire, d’une sorte de « mère fouettard », son Mars à 21° du Cancer (sur la Lune de la Ve République, dans le secteur IV de la France profonde) indiquant une possible brutalité exercée par Élisabeth Borne sur la France profonde -en somme une main de fer dans un gant de velours, si gant il y a ! ? Ce qui lui fait courir le risque de se montrer impopulaire (Neptune dissonant dans le secteur V de la popularité). Avec sa conjonction Jupiter/Saturne opposée à sa Lune Noire/Part de Fortune, le tout en dissonance avec l’emblème planétaire de la Ve République (la conjonction Jupiter/Neptune), une certaine fatalité pourrait jouer dans son destin politique. À noter cependant que son destin, sa vocation se situent bien dans le domaine de la politique, pour laquelle elle semble être venue sur terre (nœud Sud dans le secteur IX de la politique, sur Chiron, le guerrier), reflet de l’autre conjonction symbole de pouvoir dans son pays (nœud Nord/Pluton–le pouvoir- dans le secteur IV), de la patrie. Last but not least, côté destin, notons, en raison d’un Mars en Cancer (famille) carré au Soleil (le père) le suicide de son père lorsqu’elle avait onze ans- la direction symbolique qui sépare le Soleil (28° Bélier) de Vénus (16° Bélier), celle-ci régissant le secteur XII des épreuves, ainsi que le secteur V des êtres aimés, voilà qui est lumineux… Enfin, pas étonnant que le président Macron ait choisi ce Bélier intempestif pour Premier Ministre : son Soleil à la fin du Bélier (28°) se trouve en trigone serré avec le Soleil natal d’Emmanuel Macron (29° Sagittaire) ! Mais ce n’est pas tout : l’Ascendant fin Gémeaux (28°) de E.B. donne un Descendant à 28° Sagittaire, lieu du Soleil natal du président français : l’image parfaite d’une collaboration, d’un partenariat!
Le Président Emmanuel Macron a probablement décidé en faveur d’Élisabeth Borne comme premier ministre le vendredi 13, lorsque Vénus se trouvait sur le Mercure de cette dernière, à savoir à 13° du Bélier (Mercure, maître des Maisons IV, la patrie, et XII (les secrets, les ennemis cachés), qui contient la Lune (6° Gémeaux, popularité),
…ET QUID DE L’AVENIR?
Le carré de Pluton qui s’exerce sur tous les Bélier du 18 avril tout au long de cette année indique bien la mutation totale, le changement de parcours de ces natifs. Signalons qu’un tel carré (90°) ne survient que tous les quelque 60 ans (!), la révolution de Pluton étant de 248 ans!.. Transformation qui ne sera pas aisée tous les jours, notamment jusqu’au début août (et surtout le 19 juin, jour des résultats des Elections législatives!). En fin d’année et jusqu’à la mi-février 2023, Pluton continuera de peser sur le psychisme–peut-être le quotidien– d’Élisabeth Borne. La vie de cette dernière ne sera pas toujours un long fleuve tranquille, loin de là, vu que cet aspect se doublera de la dissonance de Neptune (le nébuleux, la médisance, les cabales…), et ce en pointillé tout au long de l’année et notamment jusqu’au début septembre, puis de nouveau au printemps prochain. Signalons que les alentours des 3 juin, 23 juillet et plus tard 20 mars 2023 sont en exergue en ce sens. Heureux antidote pour la première ministre : le bénéfique sextile de Jupiter à son Jupiter natal, porteur de chance et de mise en lumière–notamment dans les 3 premières semaines de juin (le 9 surtout), puis dans la seconde moitié de septembre (le 16 notamment) et enfin fin janvier 2023 (le 26 en particulier). Un influx chanceux qui se doublera du sextile du même Jupiter à la Lune, facteur de popularité accrue (21 juin, 4 septembre, 3 février). Pour l’instant, voyons déjà ce qui se passe lors du 19 juin, déstabilisé par Pluton.

 
Conditions générales de Vente | Contact | Aide
© 2003 E.T. Cie S.A.